Este sitio utiliza cookies para almacenar información en su ordenador. Algunas de estas cookies son fundamentales para el trabajo de nuestro sitio y otras nos ayudan a mejorar, puesto que nos dan una idea de cómo se utiliza el sitio. Más información.

The first football pitches in Bilbao

31/01/201831/01/2018

Les premiers terrains de foot de Bilbao

Rétrospection des principaux endroits de Bilbao et de Biscaye où le foot a eu son importance.

On parle beaucoup du stade de foot de l’arc de San Mamés ou de la dernière œuvre architectonique qui accueille aujourd’hui ce magnifique stade. 

Néanmoins, peu de personnes connaissent les premiers terrains de foot de Biscaye, qui méritent pourtant que l’on s’y attarde.

Tout porte à croire que le premier match de foot disputé dans la région de Biscaye s’est déroulé sur la rive droite du Nervion, à proximité de son embouchure dans l’Abra, même si le lieu exact reste inconnu. Voici une rétrospection des premiers terrains de foot.

Quels furent les premiers terrains de foot de Biscaye ?

The first football pitches in Bilbao

Lamiako, le pionnier

Toute étude portant sur l’histoire de l’Athletic renvoie immédiatement au stade de Lamiako comme point de rencontre des premiers supporters de la province.

Compte tenu de ses caractéristiques, le Lamiako peut être considéré comme le premier terrain aménagé de Biscaye et probablement d’Espagne, possédant les conditions réglementaires et une magnifique pelouse.

Le premier écrit portant sur l’utilisation des terrains de Lamiako pour jouer au foot remonte à 1892, lorsque les membres du Club Athleta des chantiers navals du Nervion s’intéressèrent à un terrain qui jusqu’alors faisait office d’hippodrome.

Le 27 octobre 1892, une demande fut déposée pour jouer le match le plus ancien de Biscaye dont on ait connaissance. L’autorisation permettait uniquement de jouer « les samedis après-midi et les jours fériés ».

C’est ainsi que l’hippodrome de Lamiako devint le terrain de foot de Lamiako, aménagé de forme involontaire, puisqu’il avait été destiné à d’autres fins.

Au fil du temps, et compte tenu du public qui se déplaçait nombreux pour assister aux matchs, les trains s’arrêtaient à Lamiako, à côté du stade, les jours de match.

Les premiers amateurs de foot de Biscaye, dont la plupart était issu des familles de Bilbao qui passaient l’été à Las Arenas et d’autres qui venaient jusqu’ici, trouvèrent à Lamiako ce qui ressemblait le plus aux stades de foot qui existaient en Angleterre.

Santa Eufemia

Certains livres mentionnent également la vega de Santa Eufemia comme l’un des premiers endroits où s’est disputé un match de foot. Il s’agit d’un endroit proche de la zone résidentielle de Las Arenas, mais suffisamment éloigné de la commune.

Il semblerait que les futurs membres et fondateurs du Bilbao FC trouvèrent par hasard ce terrain idéal pour jouer au foot et ne demandèrent l’autorisation à personne, car c’était l’endroit le plus proche de leur domicile.

Cet endroit est fréquemment mentionné car de nombreux fondateurs du Bilbao FC restèrent directement rattaché à l’Athletic Club bien des années plus tard.

Zugatzarte

Le terrain de l’Unión CF, créé en 1901 est l’un des autres endroits mentionnés comme l’un des premiers de Biscaye à avoir accueilli des matchs de foot.

Le terrain se trouvait dans une dépression située près de la route qui conduisait à Asua, dans une zone située au milieu des pins, au bout de la ligne droite de Zugatzarte, avant de commencer à monter vers Neguri.

Comme c’était le cas à Lamiako, les joueurs sautaient du train en marche lorsque celui-ci s’approchait du terrain de foot. Sur le plan, il occupait l’endroit où se trouvent aujourd’hui les bureaux du cabinet d’ingénierie Sener.

En définitive, la nouvelle zone résidentielle de Las Arenas et ses environs possédaient les caractéristiques idéales pour jouer au foot :

le terrain, les jeunes issus de familles aisées, dont certains avaient étudié en Angleterre, les vacances et le temps libre pour shooter les ballons rapportés de l’étranger.

Il convient néanmoins de mentionner que Santa Eufemia et Zugatzarte étaient des terrains totalement officieux, qui ne peuvent être considérés comme des terrains de foot. Pour jouer au foot de façon plus « orthodoxe », il fallait se rabattre sur Lamiako.

profitez du prochain match


Nous parlons de...

Comment se déroule la visite du San Mamés

Lire plus

Espaces pour des réunions à Bilbao

Lire plus

Expériences au San Mames VIP Area

Lire plus

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez les contenus dans votre boîte mail