Buy tickets
Tribune San Mames Bilbao

La tribune du San Mamés, une icône pour Bilbao

Il ne fait aucun doute que la tribune de l’ancien stade du San Mamés est une icône pour Bilbao. Mais pourquoi fait-elle tant parler d’elle ? Voici la raison.

L’impact visuel est l’une des premières raisons pour lesquelles la tribune est devenue une icône pour Bilbao, mais pas la seule. La tribune a marqué un avant et un après pour le stade du San Mamés.

Il faut savoir que ces travaux se distinguait des autres constructions et faisait de la tribune une sorte de phare en pleine ville. Aujourd’hui, elle est une véritable icône historique, aux côtés de l’arc du San Mamés.

Pourquoi la tribune est-elle devenue une icône pour Bilbao ?

  1. Elle se dresse majestueuse sur le terrain de jeu, du haut de ses 40 mètres (56 m en comptant l’arc).
  2. Les travaux ont changé radicalement le terrain.
  3. Face à de telles dimensions, les autres tribunes du terrain semblent petites et disproportionnées.
  4. Le coût final de la grande tribune initiale a atteint les 23 millions de pesetas.
  5. On pensait que la nouvelle tribune serait suffisante pour accueillir de nouveaux membres et abonnés et qu’aucun agrandissement ne serait nécessaire. Mais elle s'est remplie très vite de supporters.
  6. Le jour où la nouvelle tribune a été bénie, Telmo Zarra a reçu le premier trophée au meilleur buteur.
  7. Deux nouveaux joueurs, qui au cours des deux années suivantes deviendraient très importants pour l’Athletic Club, furent présentés pendant le match qui s’est disputé le jour même. Uribe et Maruri.

Mais si la tribune occupe aujourd’hui cette place au cœur de Bilbao, c'est surtout grâce à sa fonctionnalité et à ses lignes épurées, qui en ont fait, à l’instar de son arc, une œuvre architectonique et une icône du stade, de l’Athletic et de Bilbao.

 

profitez du prochain match


Nous parlons de...

Où organiser une réunion à Bilbao

Lire plus

Comment se déroule la visite du San Mamés

Lire plus

La Gabarra ou comment l’Athletic Club célèbre ses victoires

Lire plus

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez les contenus dans votre boîte mail